• Le 23 avril 2019
    De 13:00 à 14:00
    Campus Tertre
    BU Lettres, salle de formation

Si Peau d’âne m’était conté, j’y prendrais un plaisir extrême
Jean de La Fontaine (Fables)


Pourquoi réécrire les contes aujourd’hui ? À partir de l’exemple de « Peau d’âne » et de ses variantes dans la tradition populaire et littéraire, on examinera un certain nombre de réemplois contemporains qui nous montrent, qu’au-delà du principe de plaisir, au-delà du divertissement attaché à l’univers de la féerie, les contes anciens ont encore quelque chose de très urgent à nous dire.

Conférence, suivie d'un temps d’échanges avec le public, de Dominique Peyrache-Leborgne, professeur de littératures comparées.

Cet évènement est gratuit et ouvert à tous dans la limite des places disponibles.

Vous pourrez retrouver cette conférence sur la web TV de l'Université.

Pour tout renseignement : Laure Teulade, responsable de la BU Lettres.