https://bu.univ-nantes.fr/medias/photo/visuel-type-evenement-jdln-conference-debat_1610700690338-png
  • Le 01 avril 2021 de 20:00 à 22:00
    Campus Tertre
    Pôle étudiant
    false false
Gratuit sur inscription Ouvert à tous

Une rencontre pour essayer ensemble de dresser un premier bilan des enjeux que revêt la sobriété numérique et surtout, pour discuter des modes d’actions concrètes que cela sous-tend pour les entreprises.

Les entreprises sont confrontées depuis plusieurs décennies à une transition numérique aux multiples facettes paradoxales. En effet, le numérique ne résout-il pas autant de problèmes qu’il n’en crée, en témoigne le récent débat sur la 5G… ?

Aujourd’hui et afin de gérer ces paradoxes, de nombreux acteurs défendent l’idée d’un numérique « sobre » vers laquelle l’ensemble de la société devrait se tourner. Les entreprises sont donc invitées à (dèjà) repenser leurs modèles face à l’usage qu’elles font du numérique. Entre prise de conscience de l’impact environnemental du numérique dans les organisations et contraintes réglementaires émergentes , elles engagent de nombreuses actions pour créer ce futur plus sobre : prise en compte du bilan carbone dans les projets, actions collectives et individuelles pour la transformation des usages numériques, intégration des critères environnementaux et énergétiques dans les appels d’offre, impact sur le recrutement des jeunes talents…

  • Comment les entreprises font-elles face et gèrent-elles ce paradoxe ?
  • Comment transformer ses business model et y a t-il des opportunités à saisir ?
  • Comment évaluer l’impact du numérique et apprendre de cette évaluation ?

L’atelier pourra être suivi en direct sur la webTV de l’université : lien à venir.

  • Sur inscription
  • 75 personnes maximum
     
  • La conférence aura lieu en visioconférence en cas de confinement.

Animation et intervenants

Julie Mayer, enseignante-chercheuse, Ecole Polytechnique, au Centre de Recherche en Gestion de l’Institut Interdisciplinaire de l'Innovation (CNRS UMR 9217), au sein de la chaire de recherche Energy 4 Climate

à confirmer :

  • Lucille Gueguen, étudiante, Master Culture Numériques, Université de Nantes.
  • Thomas Biancu, chargé d’études économie territoriale, AURAN (Agence d’urbanisme de la région nantaise).
  • Étudiant.e.s entrepreneurs du réseau Pépite et/ou entreprise ayant une stratégie vers la sobriété numérique ou une offre à vendre sur la sobriété numérique (en cours)

Plus d'information

Inscription

 Il reste 71 place(s) disponible(s)
A
Pôle étudiant Direction de la vie étudiante, Direction de la culture et des initiatives, cafétéria, salle de concert
Chemin de la Censive du Tertre BP 41214
Nantes
44312 NANTES cedex 3