Les fonds patrimoniaux des Bibliothèques de l’Université de Nantes représentent plus de 25 000 ouvrages. Ils sont principalement conservés à la Bibliothèque de Santé et à la Bibliothèque de Droit. Sont particulièrement remarquables le fonds Laënnec, composé principalement de manuscrits du médecin, et le fonds Stevelinck (histoire de la comptabilité), qui compte plusieurs documents rares du XVIIe siècle.

Constitués d'ouvrages publiés entre le XVIe et le XIXe siècle, ces collections comprennent également une quarantaine de manuscrits, un incunable, des archives scientifiques, herbiers, documents graphiques et objets. Ils permettent notamment de documenter l’histoire de la médecine à Nantes, l’histoire des sciences, l’histoire de la comptabilité ou l’histoire du droit.

Certains documents ont été numérisés :
  • programme Manioc
  • ouvrages du fond Stevelinck


BU Droit

Les fonds patrimoniaux s’élèvent à 2 300 volumes et sont constitués de trois ensembles :
  • un fonds spécialisé d'histoire de la comptabilité acquis en 1995 auprès de l'historien belge de la comptabilité Ernest Stevelinck
  • un corpus d'ouvrages juridiques (XVIe-XVIIIe siècles), issu de provenances diverses mais qui représente assez fidèlement la bibliothèque ordinaire d'un avocat au Parlement de Bretagne à l'époque moderne.
  • une collection importante de grandes encyclopédies juridiques classiques du XIXe siècle.
 

BU Lettres

Les fonds (du XVIe siècle jusqu'en 1914) représentent environ 7 600 documents, auxquels il convient d'ajouter divers périodiques, dont les têtes de collection remontent au XIXe siècle.

Cet ensemble couvre un large éventail de domaines relevant des lettres et des humanités : grands dictionnaires de la langue française depuis la fin du XVIIe siècle, oeuvres encyclopédiques de l'époque moderne, fonds d'histoire locale (XIXe-XXe siècles), ouvrages politiques et historiques, narrations de voyages, oeuvres littéraires.
 

BU Santé

Les collections patrimoniales scientifiques et médicales sont estimées à plus de 16 000 documents, dont 1 500 ouvrages du XVIe siècle au XVIIIe siècle. Elles comprennent également une quarantaine de manuscrits (notamment des cours de médecine). Parmi les ouvrages du XIXe siècle figurent de nombreuses thèses anciennes de médecine et de pharmacie. 1 300 titres de revues anciennes font également partie de ces collections.

Cette bibliothèque conserve deux ensembles précieux :
  • la collection Laënnec, composée de manuscrits scientifiques, d'imprimés, de correspondances et d'objets divers se rapportant à René-Théophile Laënnec (1781-1826), inventeur du stéthoscope.
  • un important fonds relatif à la botanique, qui comprend notamment plusieurs herbiers originaux, dont les Algues de l’Ouest de la France du botaniste nantais James Llyod.