saltiel

François Saltiel

François Saltiel est journaliste, auteur, enseignant et producteur.

Il a officié comme chroniqueur chaque jour sur le plateau de 28’ sur Arte de juillet 2015 à juillet 2021. Depuis septembre 2021, il est le producteur de l’émission « Le meilleur des mondes » diffusé chaque vendredi soir et rediffusée le samedi sur France Culture. Il est également cofondateur de la structure de production Art2voir qui développe des documentaires, des podcasts, de la fiction et du brand content.

François Saltiel a travaillé pendant près de dix ans à la rédaction de Culture Pub puis dans différentes émissions du PAF comme +Clair ou l’Autre JT. Il a également réalisé plusieurs documentaires de 52 minutes pour France télévisions. Pendant trois saisons, il fut animateur de l’émission Francosonik sur le Mouv ‘ à Radiofrance et sur France Inter où il participe comme chroniqueur à l’émission « La Terre au carré ».

Il est par ailleurs vice-président de l’association d’éducation à l’image Txiki Productions et il enseigne depuis 2005 le journalisme et la production audiovisuelle à la Sorbonne Nouvelle et à l’IFP Paris 2. Membre du Club XXIème siècle et ambassadeur TEDxWomen, il a donné une conférence TED en 2017 sur le militantisme numérique.  

Auteur, il publie en 2018 son premier essai chez Flammarion, « Le vendeur de thé qui changea le monde avec un hashtag » et en 2020, son deuxième « La Société du sans contact, selfie d’un monde en chute », toujours chez Flammarion. Il donne régulièrement des conférences et anime des tables rondes pour de multiples événements qui questionnent les mutations de notre époque.

LESSING

Lawrence Lessig


Défenseur réputé de la liberté sur Internet, Lawrence Lessig s’oppose à une interprétation extensive du droit d'auteur qui porte atteinte au potentiel de création et aux échanges en ligne. Il est l'une des voix les plus écoutées dans les débats sur les limites du droit d’auteur et sur le développement mondial de l'Internet

Lawrence Lessig est titulaire d'un Bachelor of Arts en Économie et d'un Bachelor of Science en Gestion de l'Université de Pennsylvanie, d'un Master of Arts en Philosophie de l'Université de Cambridge et d'un Juris Doctor de l'Université de Yale.
 
Il est également titulaire de la chaire de Droit et de Leadership Roy L. Furman à la Faculté de Droit de Harvard. Avant de revenir à Harvard, il a enseigné à la Faculté de Droit de Stanford, où il a fondé le Center for Internet and Society, et à l'Université de Chicago.

Il a assisté le juge Richard Posner à la cour d'appel du 7e circuit et le juge Antonin Scalia à la Cour suprême des États-Unis.

Il est titulaire d'un diplôme honorifique de l'Université de Victoria et de l'Université Athabasca au Canada, de Université Catholique de Louvain en Belgique, de l'Université Lund en Suède, et de l'Université d'Amsterdam aux Pays-Bas.

Lawrence Lessig est le fondateur d'Equal Citizens et un membre fondateur du conseil d'administration de Creative Commons.

Il siège au conseil scientifique du Fonds de recherche AXA, est membre de l'Académie américaine des Arts et des Sciences et de la Société philosophique américaine .

Il a reçu de nombreux prix, dont un Webby, le Freedom Award de la Free Software Foundation, le prix Scientific American 50, et le prix Fastcase 50.

Les premiers travaux de Lawrence Lessig ont porté sur le droit et la technologie, en particulier en ce qui concerne les droits d'auteur.
Son travail actuel porte sur l'échec de la démocratie et les innovations pour la réformer.

Il est l'auteur de centaines d'articles et d'essais, et d'une douzaine de livres, dont : They Don't Represent Us : Reclaiming Our Democracy (2019).
 
lebrun

Fabien Lebrun


Docteur en sociologie, Fabien Lebrun enseigne à Nantes Université.

Membre de la revue Illusio, il co-dirige des collections aux éditions Le Bord de l'eau et aux éditions L'Échappée.

Auteur de "On achève bien les enfants : écrans et barbarie numérique" (Le Bord de l'eau, 2020), il prépare actuellement un ouvrage consacré à l'exploitation criminelle de minerais au Congo (Kinshasa) indispensables au secteur numérique.

Anne Cordier


Anne Cordier est chercheuse en Sciences de l'information et de la communication à l'université de Lorraine, spécialiste des pratiques numériques des enfants et des adolescents, et de l'éducation aux médias et à l'information.

Elle effectue de nombreuses enquêtes de terrain auprès d'enfants, d'adolescents mais aussi de parents et d'enseignants, dans des contextes éducatifs pluriels.

Autrice de « Grandir Connectés » (C & F éditions, 2015), elle participe également à la création de ressources éducatives pour sensibiliser les enfants et les adolescents aux enjeux des usages numériques : bande-dessinée « Dans la Tête de Juliette », application « Maîtrise Ton Web ».
verneuil

Laurent Verneuil


Laurent Verneuil est graphiste en communication le jour, et mashupeur la nuit.

Originaire du Havre, il a posé ses valises en 2008 en Vendée, recherchant un second souffle professionnel.

Avec sa femme, Il crée en 2016 l’association vidéo yonnaise Le Skylab.

Ils animent tous les deux des ateliers de découverte autour du stop motion ou de l'incrustation sur fond vert.
Et depuis 2022, vous pouvez vous initier au montage vidéo de mashup, chaque troisième samedi du mois O Champ Libre à La Roche-sur-Yon.
cottereau

Valérie Cottereau


Valérie Cottereau est chargée de missions Culture scientifique pour le territoire de la Vendée et travaille avec un large public (étudiants, scolaires, adultes…) à la fois sur des formations, des animations, de la création d’outils de médiation et de la gestion de projets.





 
anna maillet

Emilie Anna Maillet


Fortement influencée par la peinture, formée très jeune à la musique et à la danse, Émilie Anna Maillet envisage le théâtre comme un espace ouvert et multiforme.

Elle monte plusieurs cabarets au Théâtre du Jour (Agen), ainsi que Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare.

Elle est reçue à l’Unité Nomade de formation à la mise en scène du CNSAD en 2001, et Joël Jouanneau la sollicite pour créer Le Jeune Prince et la vérité de J‑C Carrière à Sartrouville (Odyssée 78).
 
Elle monte ensuite plusieurs spectacles associant théâtre et danse, comme Mademoiselle Julie de Strindberg ou Les deux pieds dans la flaque d’eau pour le jeune public.

Avec la Cie Ex Voto à la lune qu’elle créé en 2000, elle développe une recherche qui porte sur l’espace et le rapport au spectateur. Elle monte La Petite Histoire d’Eugène Durif, petite forme itinérante autonome, puis avec Revendications Galantes ou le Cabaret des filles de joie, expérimente un théâtre d’intervention en lien direct avec les spectateurs.

La création de Hiver de Jon Fosse en 2012 à la Ferme du Buisson, marque un tournant dans son travail, à la fois sur le plan dramaturgique et sur le plan esthétique. Elle y développe une poésie scénographique basée sur l’utilisation de la magie nouvelle et l’art numérique.

Cette recherche se poursuit avec Kant de Jon Fosse créé en 2015 pour le jeune public. Entourée d’une équipe de techniciens-créateurs et de développeurs, elle y affirme une maîtrise scénographique basée sur l’association de techniques traditionnelles et numériques.

Consciente que notre environnement ultra connecté modifie en profondeur notre mode de vie et fragmente notre rapport au monde, Émilie Anna Maillet cherche à repenser la manière de raconter des histoires, de construire un récit.

Elle poursuit cette recherche avec le projet Norén/Feydeau (Toute Nue et Extim), pour adultes cette fois, et lance un nouveau projet de création transmedia #TLONTL (To like or not to like), pour et avec les ados.
vassant

Sébastien Vassant


Sébastien Vassant, né en 1980, intègre à 18 ans l’école supérieure des beaux-arts St Luc à Liège, en Belgique. Diplômé de la section illustration, il a été ensuite tour à tour libraire, directeur de collection, éditeur indépendant…

Il vit désormais à Nantes et se consacre principalement à son travail d’auteur en bande dessinée. Il travaille au sein de l’atelier Oasis 4000.

Principalement édité par Alain David pour les éditions Futuropolis, il travaille également avec les éditions du Seuil, Delcourt, Glénat, Editions de l’Atelier, Acte Sud Junior…

Il est l’un des co-présidents de la Maison Fumetti, maison de la bande dessinée à Nantes jusqu’en 2022.
 

julia_gley

Julia Gley


Julia Gley est journaliste indépendante, spécialisée dans la presse jeunesse et la critique des médias.

À travers des ateliers d’éducation aux médias, elle sensibilise également les publics aux usages du numérique et aux enjeux de l’information, en s’appuyant sur les principes de l’éducation populaire.

Impliquée depuis plusieurs années au sein du tissu associatif nantais, elle collabore régulièrement avec les médias Fragil et Prun’.
À la radio, elle explore diverses fonctions, de la technique à l’animation, au sein de son émission "Retour aux Sources ».
 

irenee_R

Irénée Régnauld


Irénée Régnauld est essayiste, consultant et fondateur de l’association Le Mouton Numérique.

Il tient le blog « Mais où va le web ? », qui interroge les transformations sociales et politiques induites par les nouvelles technologies et le numérique en particulier.

Il est chercheur associé au laboratoire COSTECH (Connaissance, organisation et systèmes techniques) de l’Université de Technologie de Compiègne.
zeineb_t

Zeineb Touati


Zeineb Touati est maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à Nantes Université.

Elle est responsable de la licence Métiers du numérique (Tic Arc) : Ses travaux de recherche portent sur les usages militants et citoyens des médias et dispositifs numériques, et sur l'émergence de nouvelles formes d'activisme citoyen et féministe.
daniel_i

Daniel Ibanez


Daniel Ibanez est co-fondateur et co-organisateur de la « Rencontre annuelle des lanceurs d’alertes ».

Il est l’auteur de deux livres « Trafics en tous genres » et « Les réseaux déraillent – Lettre au Juge ».

Il a également travaillé sur les conséquences des dérives de pesticides qui permet de les qualifier de “déchets”.
 
kristen

Kristen Falc’hon


Kristen Falc’hon est journaliste et lanceur d’enquête à l’association Splann !

Documentariste et co-fondateur du média Splann, il travaille pour Splann avec la journaliste Inès Leraud sur la question du lobby porcin : "Les travers du porc", enquête publiée à l'été 2022 qui se plonge dans les méandres de la démocratie environnementale à travers l'exemple de l'extension d'une mégaporcherie à Landunvez dans le Finistère-nord. Dans un second temps, ils ont étudié les conséquences d'un tel élevage sur la quantité et la qualité des ressources en eau.

Fils d'agriculteur, ce sont les difficultés humaines et économiques de la ferme familiale qui lui ont ouvert les yeux et l’ont motivé à étudier les conséquences et les contradictions du système agro-alimentaire breton.

En parallèle, il se  consacre à la transmission en menant de nombreux projets d’éducation populaire par le biais d’ateliers vidéos et d’éducation aux médias.



 

april






APRIL association

L'association APRIL est la principale association de promotion et de défense du logiciel libre dans l'espace francophone.

Créée en 1996, elle regroupe près de 3 000 membres (prsonnes physiques, entreprises, associations et collectivités).
 
  • L'association œuvre pour sensibiliser l'opinion sur les dangers d'une appropriation exclusive de l'information et du savoir par des intérêts privés
  • Elle mène des actions de plaidoyer politique pour obtenir des décisions favorables au développement du logiciel libre et pour défendre les libertés informatiques quand nécessaire
café









Café Vie Privée Nantes


« Apprenez à protéger votre vie privée en ligne et vos données personnelles lors d'un après-midi », telle est la proposition des Cafés vie privée répartis dans plusieurs villes en France.

Nantes n’y fait pas exception ! On en retrouve aussi dans le monde sous le terme de Cryptoparty, autrement dit joyeusement par chez nous : les Chiffrofêtes.

Une vision commune pour ce mouvement citoyen : chacun est en droit de s’approprier, à la hauteur de son niveau de compréhension, de ses besoins, de ses envies… ces différents outils et alternatives libres ainsi que les bonnes pratiques d’hygiène numérique.

Ainsi, la communauté accompagne à conscientiser les traces laissées par son smartphone, à s’initier au chiffrement de ses communications, à préserver son anonymat, à chiffrer son trafic sur internet et à protéger ses données.